Kamol Hospital Joint Commission International
Kamol Hospital

Femme - homme @ Kamol Hospital


Phalloplastie



Phalloplastie

La phalloplastie principale à Kamol Cosmetic Hospital est la technique du lambeau de fibule libre.

Nous avons beaucoup de succès ensemble, et Dr Kamol est le chef d’une équipe de spécialistes microchirurgie et chirurgie plastique.

Les enjeux de la Phalloplastie:

- Construction d’un pénis à la fois sensitif et acceptable esthétiquement, d’une taille et d’une grosseur suffisantes pour mener à bien une pénétration lors de rapports sexuels (à l’aide d’une prothèse érectile).

- Extension de l’urètre jusqu’à l’extrémité du pénis permettant d’uriner debout.

- Préservation de la capacité orgasmique.

- Très peu de marques et de pertes fonctionnelles dans la zone de prélèvement.

La dernière étape comprend la construction de l’appareil génital masculin.  Quand le patient aura atteint ce stade,  son apparence sera déjà proche d’un homme : poitrine plate, pas d’utérus, possibilité de se retenir et de contrôler la direction et le débit d’urine en restant debout.

  1. ALT.  Technique de lambeau du mini radial (lambeau de peau prélevé sur la cuisse ou l’avant-bras

The ALT (Lambeau intérieur de la cuisse) est la technique la plus récente et augmente l’acceptation de la phalloplastie.  Cette technique surmonte le désavantage des larges cicatrices sur les avant-bras.   Le néo-phallus d’ALT est plus large et offre un tissue de peau plus douce et tolérante pour des implants pénible, que les lambeaux de peau des avant-bras.  La procédure engage à prendre la peau et les nerfs de la partie en haut de la cuisse et de la remettre sur les parties génitales pour créer le néo-phallus.  Le néo-urètre est construit avec les lambeaux de l’avant-bras sous microscope à ce stade.  La plaie de l’avant-bras forme une bande droite qui va servir à recouvrir le prélèvement de peau de l’intérieur de la cuisse.

Avantage :

  • Cicatrice linéaire de petite taille sur les avant-bras

  • La partie de peau prélevée sur l’intérieur de la cuisse n’est pas détectable

  • Le néo-urètre et le pénis peuvent être créés au même stade.

  • Le néo-phallus est plus gros et de taille approprié.

  • Plus résistant aux implants pénibles

  • Pas  de perte osseuse

Désavantage :

  • A besoin d’un implant pénil

Technique :

        1. Hystérectomie et ovariectomie totale, fermeture du vagin et rallongement de l’urètre.

        2. Construction pénil et raccordement de avec l’urètre sous microchirurgie

        3. Implantation pénil et implantation testiculaire

 

 

Figure 1 : Endroit de prélèvement de lambeau de peau ALT pour la phalloplastie

 

 

Figure 2 : Le néo-phallus est monte dans la position natale.

 

II Lambeau radial libre de l’avant-bras

La procédure demande l’usage de peau de la partie non dominante de l’avant-bras (zone de prélèvement), incluant l’urètre, les nerfs et les vaisseaux sanguins.  Le neo-phallus est créé avec des techniques de microchirurgie.  Le neo-phallus n’est pas indépendamment rigide, et a besoin d’une implantation pénil a un autre stade.

Avantage :

  • La chirurgie utilise une technique de microchirurgie simple

  • Moins de rétrécissement de l’urètre.

Désavantage :

  • Cicatrice importante et visible sur l’avant-bras

  • Implant pénil indispensable

  • Petite taille et aspect flasque

  • Moins résistant aux implants pénils

Technique :

Stade 1 : Hystérectomie et Ovariectomie totale, fermeture vaginal et rallongement de l’urètre.

Stade 2 : Construction d’un nouveau pénis (neophallus) avec une technique de microchirurgie.

Stade 3 : Implantation pénil et implantation testiculaire

 

Figure 3 : Zone de prélèvement sur le radial de l’avant-bras pour phalloplastie.

 

Figure 4 : Zone de prélèvement recouverte par une greffe de peau

La connexion de l’urètre sera faite en même temps que la phalloplastie ou bien 6 mois plus tard pour réduire le pourcentage de risque de fuite d’urine.

 

 

    III. Technique du fragment de fibule libre

Cette procédure demande d’utiliser de la peau, fragment de fibule, des nerfs, des veines, l’urètre de la partie basse de la jambe pour construire le néo-phallus avec des techniques de microchirurgies.  La zone de prélèvement est recouverte par une greffe de peau.  La rigidité du fragment d’os est indépendante et la connexion avec l’urètre se fait 6 mois après.  Les sensations reviennent entre 6 et 12 mois.

Avantage :

  • Rigidité pénil indépendante due à l’os de la fibule

  • Taille plus approprié et tissue de peau plus doux

  • Zone de prélèvement de peau moins détectable que sur l’avant-bras

 Désavantage :

  • Convalescence de la jambe entre 6 à 8 semaines.

  • Besoin d’une dilatation de l’urètre pendant 1 à 2 ans.

Technique :

Stade 1 : Préfabrication de l’urètre sur la jambe utilisant la peau des fesses ou de l’aine.  Hystérectomie, Ovariectomie, fermeture vaginal et rallongement de l’urètre.

Stade 2 : Construction d’un nouveau pénis (néo-phallus) avec une technique de microchirurgie.

Stade 3 : Raccordement de l’urètre et construction du gland du pénis

Duree d’attente entre deux étapes : 6 à 8 mois.

Figure 5 : Pre-lamination urethra at lower leg for 6 monthsFigure 5 : Pré laminage de l’urètre sur la partie basse de la jambe, pendant 6 à 8 mois.

Figure 6  : Zone de prélèvement du lambeau pour le fragment de fibule

 

 

Figure 7 : La partie du centre de l’os du fibule est coupe pour créer le neo-phallus

 

Scrotoplastie

Un scrotum n’offre pas seulement une satisfaction esthétique au patient mais lui facilite aussi la vie de tous les jours dans son rôle d’homme et dans son apparence masculine en sous-vêtements.  Nos chirurgiens expérimentés ont opérés des scrotoplasties en prélevant des parcelles de tissues des lèvres vaginales extérieures pour créer une poche (néo scrotum) qui est située approximativement au-dessus de l’introït.  Une fois que la stabilité est assurée, nous les implants testiculaires peuvent être placés.  Malgré que la peau sera tendue au début, avec le temps le poids des prothèses étirera la peau et lui rendra une apparence plus naturelle.

Risque et complications de la phalloplastie

Les risques principaux de la phalloplastie sont : gonflements, ecchymoses, saignement, infection, cicatrisation et engourdissement ou changement de sensation.  Veuillez suivre les conseils et recommandations du chirurgien pour limiter les risques de complications. 



Phalloplastie Before & After



See more before & after



Reviews Phalloplastie


ALT Phalloplasty Reviews

See more


Name

Country
Email

Mobile No.

Whatsapp / Viber / Skype / Line etc.

Detail